C’est quoi ?

L’art-thérapie permet

 ♦ De dépasser ses difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices.

 ♦ La libération des stockages émotionnels par le biais des médiations artistiques (la peinture, l’argile, la danse, la musique, le chant, le dessin, le théâtre… Tous supports artistiques…)

L’utilisation des médiations artistiques à visée thérapeutiques avec un accompagnement global qui tient compte des plans physiques, psychiques et sociaux. Selon 3 axes : la prévention, la santé et l’éducation, qui favorisent la construction identitaire.

La sensation amène l’émotion, l’émotion amène l’action.

L’ART c’est le rêve.

L’ART entraîne la modification de la conscience de soi, et les rapports avec soi et les autres.

L’ART révèle la Sensation.

Ignorer les émotions est dangereux pour le mental et le physique. Elles affectent le corps et l’esprit.

Il est important d’amener des outils de gestion des émotions au sein des ateliers.

Le praticien en Art-thérapie accompagne la personne, facilite l’entrée dans le processus créatif au service du développement de la personne vers un aller-mieux. Il a développé des connaissances et des compétences dans deux disciplines fondatrices de l’art-thérapie :

 ♦ Sa propre discipline artistique : dessin, peinture, sculpture, musique, danse, théâtre…

 ♦ La psychologie voir aussi le coaching

Attention, l’Art-thérapie se distingue des ateliers d’arts plastiques ou de la pratique de la danse ou de la musique, comme elle se distingue également de la psychothérapie verbale.

Le métier de praticien en Art-thérapie nécessite des acquis théoriques et pratiques en art, en psychologie ainsi que des apprentissages spécifiques de l’art-thérapie.

L’art-thérapie révèle les problématiques inconscientes ou conscientes, aide à réguler ses émotions et est adaptable à tous et entièrement personnalisable.

L’Art-thérapie :

♦ Favorise l’empathie entre parents et enfants dans un espace transitionnel, sans jugement, où les participants sont invités à jouer pour mieux communiquer.

♦ Fournit des outils pour exprimer sans danger : des émotions intenses et envahissantes ou jugées dangereuses pour soi et pour les autres.

♦ Permet la conquête et la consolidation de l’autonomie, car il instaure un sentiment de contrôle, de sécurité et d’intégrité transcende un passé douloureux, permet de vivre un présent équilibré et d’envisager un futur positif.

♦ Permet aux personnes déficientes, d’accepter la réalité pour travailler autour d’elle, d’explorer le monde sensoriel de manière stimulante et gratifiante, et lui donner une maîtrise actualisée.

♦ Va permettre des stimulations de différents ordres, notamment au plan cognitif et retarder le processus neurodégénératif pour les personnes âgées.